Des pieds en santé

Tong, flip-flop, gougoune, portes-tu la fameuse sandale seulement à la plage ou l’as-tu adoptée de manière plus versatile ?

Un grand nombre de BoarderSisters sortent fièrement leurs flip-flop dès les premières lueurs du printemps et les rangent avec regret à la première neige. Que ce soit pour se rendre au cours de yoga ou à l’épicerie, pour conduire la voiture ou se promener au parc, la gougoune fait probablement partie intègre de ta garde-robe à la plage comme à la ville.

Mais savais tu que selon plusieurs podologues, leurs semelles fines et non structurées peuvent entraîner des blessures? En effet, il est possible de subir entorses, tendinites, douleurs au talon ou fractures de stress car elles n’offrent aucun support à l’arche du pied.

Le Dr Alex Kor, président de l’American Academy of Podiatric Sports Medicine, mentionne :

Les orteils, les tendons et les muscles sur-poussent lorsque vous marchez pour les garder sur vos pieds. Il n’y a pas non plus de support d’arc, n’offrant aucune absorption de choc ni amorti.

De plus, les flip-flop peuvent aussi être un problème pour les personnes qui ont perdu la sensation des extrémités (p. ex. certains patients diabétiques), les personnes âgées qui manquent de coordination et les enfants qui peuvent trébucher.

Pour notre part, nous sommes assez vendues au port de la gougoune mais effectivement cela peut faire réfléchir et peut-être nous amener à porter une plus grande variété de chaussure. Sinon il est conseillé de choisir une paire avec une semelle plus épaisse, qui supporte l’arche du pied avec des sangles plus larges.

Et toi, portes tu aussi tes sandales partout tout le temps?

As-tu déjà eu une blessure dû à tes sandales?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *